Article mis en avant

“On va tout péter”

Source: Arthur Porto – Rédaction 1Dex – 8 juin 2019

Film ON-VA-TOUT-PETER

Un film qui raconte la lutte des ouvriers pour sauver leur emploi, pour la dignité, pour la vie, il y en a beaucoup et la plupart se terminent dans le désespoir d’un combat encore perdu. “On va tout péter” est de ceux-là et on comprend bien comment on arrive là, le cynisme de ceux qui les poussent “à ça”! et leur responsabilité dans le gâchis humain, qui n’entre pas dans le calcul des dividendes. Continuer de lire « “On va tout péter” »

Article mis en avant

L’offensive libérale contre le monde du travail

Note: Hélas… l’analyse de Jacques Le Goff est toujours d’une triste actualité, bien qu’elle date de plus de 30 ans!

Source: Jacques Le Goff – Le monde diplomatique – avril 1988

Illustrationwww.cgt-unilever-hpc-france.com

L’entreprise à l’assaut des conquêtes sociales

Tragique évidence : le droit du travail traverse l’une des périodes les plus sombres de sa brève histoire. Piètre consolation : cette situation affecte pratiquement tous les pays (1). En Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en RFA, en Italie… partout la précarité gagne du terrain (2), tandis que battent en retraite les organisations syndicales, les institutions représentatives du personnel, les grands droits collectifs conquis de haute lutte (en particulier le droit de grève). Partout le vent de la déréglementation souffle en tempête et met à mal les digues patiemment édifiées depuis les années 1850-1900. Plus grave sans doute, il les ébranle dans leurs fondations mêmes, dans leur principe de légitimité : «A quoi bon, fait-on observer ici ou là, un droit du travail, privilège des “nantis” (3), quand l’important dans un contexte de chômage généralisé se situe du côté de l’emploi…   Continuer de lire « L’offensive libérale contre le monde du travail »

Article mis en avant

« La domination au travail est beaucoup plus dure qu’avant »

Source: Histoire et société – 7 mai 2019

Oui cela continue et la situation devient toujours plus difficile… Il faut inverser le rapport de forces pour que cela change, cela passe par les luttes, mais aussi par le retour vers les organisations qui se battent avec les salariés, ne cèdent pas comme le CGT et aussi par les élections. Il faut de la cohérence et reconstruire la force des salariés contre un capital de plus en plus inhumain. L’analyse du professeur Christophe Desjours (note de Danielle Bleitrach) Continuer de lire « « La domination au travail est beaucoup plus dure qu’avant » »