Citoyen du monde

Accueil » Gens du peuple et servitudes » Travailleurs sur mesure » Les trois-quarts des travailleurs sont précaires dans le monde

Les trois-quarts des travailleurs sont précaires dans le monde

Source: Fabrice Nodé-Langlois – Le Figaro – ScanEco – 19 mai 2015

LE SCAN ECO – Le dernier rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT), révèle également que la planète compte 201 millions de chômeurs.

Jeunesautravail_[Gaetan Bally - Keystone]

[Gaetan Bally – Keystone]

75% des travailleurs sont précaires. Trois travailleurs sur quatre dans le monde ne bénéficient pas d’une relation d’emploi stable, affirme l’Organisation internationale du travail (OIT) dans son rapport «Emploi et questions sociales dans le monde 2015» publié ce mardi. Autrement dit, seul un quart des travailleurs sont salariés avec un contrat à durée indéterminée, avec un emploi à plein temps. Les trois quarts restant sont en contrat à durée déterminée, exercent à temps partiel, sont leur propre patron, ou encore travaillent au noir.

60% des travailleurs n’ont pas de contrat. Le contrat de travail ne concerne qu’une minorité de travailleurs dans le monde. Ceux qui en sont dépourvus travaillent pour l’économie informelle, dans le cadre des emplois familiaux non déclarés mais aussi sont établis à leur compte.

201 millions de chômeurs dans le monde. Depuis 2009, le taux de chômage a diminué légèrement. Il s’établit à 5,7% chez les hommes et à 6,3% chez les femmes. Mais pour autant, comme la population générale augmente, la planète compte 30 millions de chômeurs de plus qu’avant la crise financière de 2008, indique le rapport de l’OIT. Chaque année, 40 millions de personnes viennent grossir les rangs du marché mondial du travail.

20% de la main d’oeuvre au coeur de la mondialisation. L’OIT établit qu’un travailleur sur cinq est employé par une «chaîne d’approvisionnement mondiale». En d’autres termes, il participe à la fabrication d’un bien ou d’un service répartie dans plusieurs pays. Cette contribution directe à la mondialisation concenrait 296 millions de travailleurs il y a vingt ans, et 453 millions aujourd’hui. L’OIT souligne que ces employés sont plus productifs que les autres, mais pas mieux payés. Autrement dit, dans les chaînes de fabrication mondialisées, la part de la valeur ajoutée consacrée aux salaires diminue.

La retraite pour 16% des indépendant. Dans les pays riches, près de 100% des travailleurs bénéficient d’un régime de retraites, que la cotisation soit en partie prise en charge par leur employeur ou qu’elle soit individuelle. À l’échelle mondiale, seulement 52% des employés sont affiliés à un régime de retraite. Mais parmi les travailleurs indépendants, cette proportion tombe à 16%.

De manière générale, l’organisation basée à Genève constate une précarisation croissante de l’emploi. Elle de plus en plus difficile «d’instaurer le modèle d’emploi classique pour la majorité des travailleurs». Cette tendance de fond est en partie liée à l’essor des nouvelles technologies. L’OIT s’y résigne mais appelle les pouvoirs publics et les partenaires sociaux à élargir les formes de protection sociales. Une tâche titanesque.


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Follow Citoyen du monde on WordPress.com