Citoyen du monde

Accueil » Défis et perspectives » +3 °C: portrait d’une planète en surchauffe » Tempêtes tropicales plus violentes et fréquentes

Tempêtes tropicales plus violentes et fréquentes

+3 °C: portrait d’une planète en surchauffe (7)

Source: Michel de Pracontal – Mediapart – 11 novembre 2015

L’objectif affiché de la COP21 est de maintenir la température globale de la planète à un maximum de +2 °C par rapport à la moyenne pré-industrielle. On en est loin. Si l’on s’en tient aux annonces des États, on se dirige vers +3 °C, ou plus. À ce niveau, les conséquences seront catastrophiques.

Le typhon Haiyan, qui a ravagé les Philippines en 2013, a soulevé la question d’un lien possible entre le réchauffement et l’intensité des tempêtes tropicales. Dans le cas précis de Haiyan, les scientifiques ne peuvent pas affirmer avec certitude que cet événement soit représentatif d’une tendance climatique favorisant des cyclones tropicaux de plus en plus forts. Et son caractère meurtrier est dû pour une grande part à la géographie très défavorable de l’endroit où il s’est produit, dans une baie en forme d’entonnoir.

Cependant, le Giec juge plausible que d’ici la fin du siècle, le réchauffement global entraîne une augmentation de l’activité des cyclones tropicaux à l’ouest du Pacifique et dans l’Atlantique nord. Un certain nombre de résultats scientifiques plaident en faveur de cette hypothèse. Selon une étude publiée en janvier 2010 par Gabriel Vecchi et ses collègues de la NOAA, les ouragans les plus violents sur l’Atlantique pourraient devenir deux fois plus fréquents d’ici la fin du siècle dans un scénario de réchauffement au-dessus de 2 °C.

Archives

Follow Citoyen du monde on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :