Citoyen du monde

Les excès de la particratie

Source: Wikipédia (Extraits)

Le terme particratie ou partitocratie désigne une forme de gouvernement au sein duquel le pouvoir serait exclusivement détenu par des partis politiques. La plupart des images-2régimes parlementaires démocratiques sont considérés par leurs détracteurs comme des particraties.

La critique du pouvoir des partis est aussi ancienne que leur apparition sur la scène politique dans les démocraties représentatives européennes de la fin du XIXe siècle. Les dénonciations sont aussi diverses que les thèses défendues par les adversaires des partis, des anarchistes qui récusent la hiérarchie et la discipline de ses organisations et la légitimité même de la représentation, aux notables et anciennes élites ou aux populistes de droite qui critiquent leur mainmise sur la politique ou la corruption de leurs mœurs pour prôner des régimes plus personnels

Une particratie est dénoncée comme une forme d’oligarchie, concentrant le pouvoir au sein d’une nouvelle classe de privilégiées : les partis politiques ou le parti politique au pouvoir.

Les principales critiques que l’on peut opposer à un tel système sont les suivantes :

  • les alliances entre partis politiques (partage du pouvoir) portent atteinte au suffrage universel
  • les décisions importantes sont prises par des chefs de partis, non soumis au suffrage universel et dont l’impartialité n’est pas garantie
  • l’apparition de partis politiques forts, capables grâce aux alliances d’éviter l’apparition de partis émergents, constitue un risque de dérive vers une pensée unique
  • la séparation des pouvoirs n’est plus garantie dans la mesure où les mêmes partis sont représentés aux différentes instances du pouvoir. La direction d’un parti fort peut ainsi détenir l’ensemble des pouvoirs
  • dans une société fortement politisée, les médias ne sont pas politiquement neutres. Dans un système particratique, ils constituent donc un pouvoir détenu par les partis.

Bibliographie

– Simone Weil, Note sur la suppression générale des partis politiques, Éditions Climats, 2006

Archives

Follow Citoyen du monde on WordPress.com