Oui cela continue et la situation devient toujours plus difficile… Il faut inverser le rapport de forces pour que cela change, cela passe par les luttes, mais aussi par le retour vers les organisations qui se battent avec les salariés, ne cèdent pas comme le CGT et aussi par les élections. Il faut de la cohérence et reconstruire la force des salariés contre un capital de plus en plus inhumain. L’analyse du professeur Christophe Desjours (note de Danielle Bleitrach) (suite…)