Le revenu de base

Source: stopharrassingme – YouTube – Ajoutée le 6 sept. 2013

place-du-DroitRevenu
Source: alternative21.blog.lemonde.fr

Le revenu de base, aussi appelé revenu universel, revenu inconditionnel d’existence, revenu de vie, revenu minimum garanti (etc.) est une solution au chômage technologique lié au remplacement des hommes par les ordinateurs et les machines, ou par les l’alliance des deux : la cybernétique. En effet, nous avons besoin de moins en moins de salariés pour produire nos biens et services. Or, vendre sa force de travail pour un salaire est le seul moyen de survivre pour la majorité des humains.

Le revenu de base est un moyen de dissoudre le chômage, la crise sociale et la nature Continuer de lire « Le revenu de base »

Le culte du techno-populisme

Source: Evgeny Morozov – Monde diplomatique – 4 janvier 2016

12-d0a3f
« Puces savantes » est un blog dédié au problème technologique.

Dans Le culte du partage, un essai fascinant paru en août 2014, Mike Bulajewski, un designer de Seattle féru de psychanalyse, explique que la meilleure manière de comprendre l’attachement émotionnel porté par des millions de consommateurs à des sociétés telles que Uber ou Airbnb — gratifiées de l’appellation flatteuse d’« économie du partage » — consiste à l’appréhender comme un culte religieux.

Comme tout objet de culte, ces multinationales répondent à notre besoin intime d’appartenance et de solidarité. Elles nous promettent un monde qui redonnera du sens à nos vies. En faisant passer leurs détracteurs pour des arriérés qui rêvent de détruire une nouvelle classe d’entrepreneurs épris d’audace et d’innovation, elles remettent en service le vieux refrain du pionnier persécuté. Elles exploitent le fantasme d’une conspiration ourdie par les gouvernements, les syndicats et les gros industriels du passé contre toute perturbation de l’ordre existant. Continuer de lire « Le culte du techno-populisme »

Article mis en avant

Des experts du climat corrompus pris au piège

Source: COP21 – le billet – Greenpeace – 9 décembre 2015

Drôle d’ambiance au Bourget : le texte est éclusé derrière des portes closes. La présidence française de la COP21 met la pression pour obtenir un accord dans les délais, afin de pouvoir annoncer un succès diplomatique. Au détriment sans doute du fond : pressés par le temps, les négociateurs risquent fort de s’accorder sur un texte a minima. Consensus mou, très mou. Les options susceptibles de déboucher sur des solutions réelles face au dérèglement climatique sont gentiment éclipsées. Et la frustration comme l’inquiétude montent chez les ONG.

Au même moment, nous publions une vaste enquête qui montre comment l’industrie pétrolière est capable d’acheter très facilement des universitaires pour faire publier des rapports fallacieux mais conformes à leurs intérêts mercantiles. Continuer de lire « Des experts du climat corrompus pris au piège »

Article mis en avant

La BCE ou le paradigme perdu

Source: Martine Orange – Mediapart – 9 décembre 2015

Mario Draghi a-t-il encore la main ? se demandent les milieux financiers, déçus par les mesures annoncées le 3 décembre par la BCE. Plus que des dissensions internes, la position de la Banque centrale européenne reflète la crainte des mouvements incontrôlables d’une finance totalement interconnectée. Les banquiers centraux ont engendré un monstre qu’ils redoutent de ne plus pouvoir maîtriser.

Pour la première fois depuis le début de son mandat en 2012, « super Mario » a déçu le monde financier. Le président de la Banque centrale Continuer de lire « La BCE ou le paradigme perdu »

Article mis en avant

Face à la montée du Front national

Source: Philippe Frémeaux – alteréco+plus – 7 décembre 2015

Le score réalisé par les listes du Front national au premier tour des élections régionales se nourrit d’éléments conjoncturels – la peur suscitée dans le pays par les attentats du 13 novembre – mais il s’inscrit aussi dans une tendance longue alimentée par la crise économique, sociale et démocratique que connaît le pays. Le phénomène n’est pas uniquement français : on a vu également émerger des partis d’extrême-droite xénophobes dans de nombreux pays européens au cours des dernières années et notamment en Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Suède et Suisse… Continuer de lire « Face à la montée du Front national »

Article mis en avant

Syrie, Irak, Libye: aux racines de l’Etat islamique

Source: Rédaction de Mediapart – 18 novembre 2015

Héritière directe du désastre américain en Irak, l’organisation de l’État islamique ne cesse de gagner en puissance. Quatre chercheurs, Jean-Pierre Filiu, Myriam Benraad, Patrick Haimzadeh et Claire Talon, débattent du chaos régional au Proche-Orient et de la politique étrangère française. Continuer de lire « Syrie, Irak, Libye: aux racines de l’Etat islamique »

« Les patrons des multinationales prennent insidieusement le pouvoir, sans aucune légitimité et sans devoir rendre de comptes à personne »

Source : Thierry Denoël – Le Vif/l’express – 25 novembre 2015 – reprise du 05.05.2015
Toute sa vie est un combat. A 80 ans, Susan George, présidente d’honneur d’Attac, n’a rien perdu de sa capacité de révolte. Avec l’arme des mots et de la précision, et son indéfectible accent de l’Ohio, elle milite contre les ravages du système néolibéral et pour un monde moins injuste. Auteur de nombreux livres engagés, la chercheuse franco-américaine dénonce, dans son dernier ouvrage (1), les patrons des multinationales, ces « usurpateurs » qui, avec leurs lobbyistes, prennent insidieusement le pouvoir de la planète, sans aucune légitimité démocratique et sans devoir rendre de comptes à personne. Leur cheval de Troie actuel : le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP, en anglais) qui se négocie confidentiellement entre les Etats-Unis et la Commission européenne. Les flèches décochées par Susan George font mouche. Continuer de lire « « Les patrons des multinationales prennent insidieusement le pouvoir, sans aucune légitimité et sans devoir rendre de comptes à personne » »

La raison de ces attentats

Source: Marie-Jean Sauret – Le Grand Soir – 19 novembre 2015

arton29608-a4abe
Marie-Jean Sauret est psychanalyste, professeur de psychopathologie clinique à l’université Toulouse Jean-Jaurès.

 Non, l’islamisme radical n’est pas la raison première du terrorisme, et son éradication n’est pas la solution miracle : un peu comme si les pompiers confrontés à un incendie se contentaient d’enlever du brasier le briquet du pyromane.

Sans remonter aux croisades et à la cohabitation médiévale avec les musulmans finalement ratée (malgré « l’enrichissement » réciproque) en Europe, à s’en tenir à l’histoire moderne, tout témoigne d’une politique conduite par nos pays dans le seul souci de leurs intérêts « impérialistes » : la guerre d’Algérie, le soutien aux moudjahidin afghans (assassins d’instituteurs, maltraitant des femmes), contre le gouvernement Continuer de lire « La raison de ces attentats »

Le djihadisme contemporain: une dérive sectaire et non pas religieuse

islamismesecte
Un militant islamiste dans la province de Raqqa, en juin 2014. REUTERS/Stringer.

NOTE PRELIMINAIRE

Le « djihadisme » est compris dans cet article comme une doctrine contemporaine au sein de l’islamisme qui prône l’utilisation de la violence pour la réalisation des objectifs islamistes. Bien que le djihadisme soit dérivé du djihad, ce dernier est un élément important de l’islam qui n’est pas nécessairement violent.

Source: Henri Tincq – Slate.fr – 16 novembre 2015

Si le djihadisme est une dérive meurtrière de l’islam, l’étude des processus de radicalisation décrit aussi des phénomènes d’emprise, d’isolement et de manipulation mentale qui ne sont pas spécifiques à l’islam et existent de tout temps dans les grandes sectes religieuses. Continuer de lire « Le djihadisme contemporain: une dérive sectaire et non pas religieuse »

« Le néolibéralisme nous a fait entrer dans l’ère de la bureaucratie totale »

Source: Agnès Rousseaux et Rachel Knaebel – Interview de David Graeber – Bastamag – 19 octobre 2015 Paperasse et formulaires ont envahi nos vies, et de plus en plus de gens pensent que leur travail est inutile, n’apportant aucune contribution au monde. Malgré ce que martèlent les ultralibéraux, ce n’est pas la faute de l’Etat et de ses fonctionnaires, mais celle des marchés et de … Continuer de lire « Le néolibéralisme nous a fait entrer dans l’ère de la bureaucratie totale »